L'éducation thérapeutique, qu'est-ce que c'est ?

Comment l'éducation thérapeutique, renforcée par les techniques corporelles,s peut vous aider à vivre mieux au quotidien avec une longue maladie ?

L’éducation thérapeutique du patient, souvent appelée ETP, est un accompagnement destiné en particulier aux personnes souffrant de maladie chronique ou de longue durée, comme un cancer, une fibromyalgie, une maladie cardiaque, une sclérose en plaque, du diabète, de l’asthme, etc...

Cet accompagnement permet au patient d’acquérir ou de renforcer ses compétences propres pour gérer le quotidien avec sa maladie, avoir toutes les cartes en main pour vivre au mieux, ce qu'on appelle aussi l'empowerment.




L'éducation thérapeutique permet au patient d’acquérir ou de renforcer ses compétences propres pour gérer le quotidien avec sa maladie, avoir toutes les cartes en main pour vivre au mieux !

Il s’agit alors de bien comprendre ce qui se passe exactement dans son propre corps, pas toujours facile à décrypter sous le jargon médical. Puis, de bien comprendre aussi comment agit son traitement, quel est son intérêt et surtout, comment minimiser ses effets secondaires. Car vivre avec une maladie chronique, au-delà de l’annonce qui peut parfois être déstabilisante, voire même provoquer un vrai choc, c’est ensuite gérer la vie avec la maladie dans la longue durée. Ce qu’on supporte un temps court sera plus difficile à encaisser au long cours… Les effets indésirables se font plus gênants, les mille et uns petits empêchements pèsent sur la vie de tous les jours.

L’éducation thérapeutique propose d’abord de remettre de la cohérence dans son parcours de soin, pourquoi avoir été ballotté de spécialiste en spécialiste, quels éléments complémentaires ont-ils apporté au diagnostique ou à la compréhension de la maladie ?

Ensuite, en examinant ensemble son mode de vie au quotidien, il est possible pour le patient de définir ses propres objectifs, simples et réalisables, ce qui est le plus important pour lui, ce qui sera différent de son voisin, même souffrant de la même maladie.

Alors, on construira ensemble des aménagements pour rendre le quotidien plus fluide, plus confortable, malgré la maladie, et essayer au mieux d’aller vers ses objectifs.

L’éducation thérapeutique est souvent proposée à l’hôpital, et généralement en ateliers collectifs. Le collectif a ses intérêts propres, en particulier le partage d’expérience entre pairs, qui peut être très enrichissant. Mais j’ai choisi de pratiquer l’éducation thérapeutique en suivi individuel, car je crois que cela apporte au patient un accompagnement différent, complètement personnalisé, adapté à chaque situation dans sa singularité. Je pense aussi qu’il est plus facile de se livrer dans ce qu’il y a de plus personnel de son quotidien avec la maladie dans le cocon d’un cabinet, seul et face à face avec un soignant.

Comme ces longues maladies s’accompagnent souvent d’une grande fatigue et de douleurs récurrentes, des techniques corporelles comme les massages, le yoga, le pilates, ainsi que des techniques de gestion du stress comme la méditation de pleine conscience, la sophrologie, la relaxation, sont vraiment complémentaires pour aider à gérer ces douleurs, stress et fatigue chroniques.

C’est en agissant autant sur le mental que sur le corps qu’on obtient les résultats les plus efficaces. C’est pourquoi j’ai voulu, au sein du Labo Corps Accord, proposer un accompagnement de soin global, centré sur la personne, qui aborde toutes ces facettes pour « mieux-vivre », grâce à l’éducation thérapeutique, la méditation de pleine conscience, le massage traditionnel thaï ou le yoga, pour apprendre à prendre soin de soi, gagner en autonomie dans sa santé, en qualité de vie et mieux-être au quotidien, et reconstruire son image corporelle.

21 vues0 commentaire